Départ samedi 19 février pour Harbin,  au Nord- est de Pékin, dans la province de l'Heilongang, ancienne Mandchourie. Harbin est connue pour son festival des sculptures sur neige et glace mais aussi pour ses stations de ski plus au Sud.C'est là, à Yabuli que le Club Med a ouvert ses portes en Novembre dernier pour une premire saison.

4heures et demi de vol direct depuis  HK par la Cie Hong Kong Express.

On survole les montagnes arides et les rivières gelées pendant plus de mille kilomètres.yabuli_016

 A l'arrivée, chargés de nos grosses valises et par -25°, on traverse le parking extérieur de l'aéroport pour prendre le minibus qui nous amènera à 200 kms plus au sud au Club Med.3 heures et demi de  route  à travers de grandes plaines gelées. Nous sommes surpris de ne pas voir de hautes montagnes.Il est 15 heures , le soleil décline,nous passons quelques villages, il n'y a pas âme qui vive.

yabuli_021

Nous arrivons à la bifurcation nous amenant à la station.En chemin,quelques hotels imposants, édifices de bitume froids et désertés  , une gare flambant neuve reliant Harbin,rien de comparable avec nos stations des Alpes, petits restaus et autres bars d'altitude, chalets en bois et cheminées qui fument, non, oublions Zermat,Madona ou Auron.Yabuli ski-resort a accueilli les jeux asiatiques  et s'ouvre peu à peu à une clientèle chinoise fortunée s'initiant aux plaisirs de la glisse.Là, tout est dit, même au Club, le coeur de cible n'est pas les expatsd'Asie mais les chinois.

yabuli_052

Vue de notre chambre  sur les batiments, départ ski aux pieds. On aperçoit la dameuse sur la droite.

 Nous, les GM (gentils membres)  sommes attendus par les GO (gentils organisateurs) .Il y en a de toutes les nationalités, belge,canadien, américain,koréen, chinois, français.Bonne prise en main, pas de temps à perdre, location de matériel, clés de chambre, repas dans la foulée.Ben oui, quoi, c'est un club, nous , on découvre. En mauvais GM, nous montons à la chambre,la location ce sera pour demain.Je m'inquiète sur l'état de la neige, elle n'est pas tombée depuis novembre, nous sommes fin février.Les rares commentaires que j'ai pû glaner sur le web sont assez alarmants.Matthiew, en bon GO me rassure, Wait and see!!

Réveil à 8 heures, prêts pour la glissette. Nous avons nos pass inclus dans le forfait du Club.Faudra louer les skis et chaussures pour 300 RMB/ personne. Cher, très cher. Nous avions amené nos tenues mais il est possible de les louer sur place moyennant supplément.

Le matériel bien que de marque est de piètre qualité, les skis sont tous identiques, débutants ou confirmés,même combat, souples, peu stables. Les batons ne sont pas à ma taille, trop longs ou trop courts.Faut même louer les lockers.Tout ça se passe au sous sol du batiment, visiblement un espace public qui n'est pas seule propriété du Club.

yabuli_076

yabuli_078

 le plan des pistes est vite vu.Un seul téléphérique, 4 pistes noires (qui sont des rouges mais pouvant être glacées), une bleu et une verte débutant.Les 31 kms de pistes vendus sur la brochure du Club Med ne sont qu'un projet d'interconnexion avec les pistes du gouvernement où se sont passés les jeux asiatiques et les cours "tous niveaux" sont prodigués par des profs ne parlant que le mandarin.autant dire des accompagnateurs.Vous l'aurez compris, si vous n'êtes pas un bon skieur, il ne faut pas venir à Yabuli.

yabuli_163

Seul le télécabine de droite est opérationnel. Toutes les bleus à gauche sont fermées, plus la piste A7.

yabuli_028

yabuli_057

yabuli_164

A 1000 mètres, un autre hotel desservi uniquement par le telecabine,(arrêté par grands vents). Aucune route pour y acceder.

Il fait très beau. LesT° peuvent être positives le jour et tomber à -20 la nuit.Le mois le plus froid étant janvier avec des -40.

yabuli_181

Vue sur le champs de neige du télécabine;

Je me réjouis de prendre l'air pur des montagnes,après la dernière semaine où à HK, j'étais au fond du trou, fatiguée et envie de rien.J'avais attendu ces vacances avec impatience pour me requinquer. Après avoir descendu les 4 pistes noires, et au terme de la première demi-journée, PATATRAS!!! la chute fatale en faisant le pas de patineur qui aurait du m'amener devant la porte de la résidence.Les skis en croix, entorse du genou, un mal de chien pour me relever, je comprends vite que le ski est terminé, Adieu glissette et bon air pur.

Départ après le repas pour l'hopital de Yabuli à 30 kms.Simone, une GO chinoise fera l'interprète.

yabuli_038

L'hopital de Yabuli

yabuli_040

Je passe une radio dans un espace public,tous les patients dans la même pièce, le docteur se cache les yeux pour ne pas voir ma jambe dénudée,me fait une horrible torsion pour mettre mon genou sur le coté, je hurle et repartirai , moyennant 35 yuans (4 €) avec une radio du crâne dans mon dossier.Pas de fracture apparente .

Le chauffeur de taxi nous propose une petite balade en ville.L'unique occasion de voir la vie locale.

Yabuli compte 100000 habitants, des paysans et commerçants du bois.Commes toutes les villes de la Chine profonde,les rues sont sales,embourbées avec la fonte des neiges, les trottoirs gelés . Quelques boutiques,un centre commercial qui ne manque de rien, des étalages de rue ainsi que des restaus, véritables boui-boui itinérants.

yabuli_098

yabuli_101

yabuli_107

yabuli_110

yabuli_111

yabuli_112

yabuli_102

yabuli_108

yabuli_115

yabuli_120

Retour au Club.Je passerai le reste du séjour avec comme seul compagnon, un sac de glace sur le genou, allongée sur mon lit tuant le temps devant TV5 monde, censuré toutes les 5mns par un balayage d'écran, un livre de Houellebecq à qui j'ai préféré mes mots croisés, les gaufres d'Alexandra  et bien sur toute la gentillesse des GO qui n'avaient de cesse de prendre de mes nouvelles.

yabuli_097

yabuli_080

le forest bar avec vue sur les pistes, d'où Gilles a fait son beau dessin.

J'essaie le jacuzzi exterieur ,T° extérieure, -15°, l'eau est à 38.Que du bonheur!!

yabuli_093

Soirées très animées où j'ai fait le pied de grue avec ma patte folle pendant que Gilles se démène sur la piste

yabuli_233

yabuli_250

Cocktails, fontaine de Champagne et petits fours, j'en oublie presque mes bobos

yabuli_215

yabuli_216

J'ai écoulé mon séjour à rejoindre Gilles et Thierry sur les pistes par beau remps et fait la papote avec les gentils GO. Quel gachis!!

yabuli_234

Victor, chinois, diplomé d'agronomie, a fait un partenariat avec l'université de Bordeaux, parle très bien le français et l'anglais.

yabuli_231

Simone, notre interprète chinoise,GO.

yabuli_155

Thierry, responsable technique et ancien directeur d'école de ski a accopagné Gilles sur les pistes gelées.

yabuli_159

Non, je n'ai pas de skis aux pieds!!